Marie-Andrée Saint-Pierre

Acupuncture et médecine traditionnelle chinoise

Une écoute attentive et des soins adaptés à chacun.
Femme sereine traitée à l'aide de l'acupuncture à l'aiguille - Une aiguille est placé sur son front

L’acupuncture, une médecine millénaire

L’acupuncture est une des cinq disciplines de la médecine traditionnelle chinoise, médecine millénaire, basée sur une vision énergétique de l’homme et de l’univers.

C’est une médecine complémentaire sécuritaire largement acceptée en Occident. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît, depuis 1973, l’efficacité de l’acupuncture dans le traitement de 43 maladies. Cette reconnaissance a grandement contribué à faire connaître l’acupuncture et à la rendre plus accessible à travers le monde.

Concrètement, il s’agit de l’insertion d’aiguilles à des endroits précis du corps appelés points d’acupuncture. Ces points peuvent se retrouver sur le trajet d’un méridien ou non. Dans le second cas, ils sont généralement appelés points « hors méridien ».

La médecine Traditionnelle chinoise, une médecine holistique

Bien que la plupart des gens consultent en acupuncture pour le traitement de douleurs physiques OU le traitement de troubles émotionnels, la médecine traditionnelle chinoise aborde toutes les pathologies de façon globale, en intégrant les aspects physiques, émotionnels et spirituels de la personne.

À ça s’ajoute la notion de l’environnement dans lequel la personne vit : un pays (d’adoption, d’origine), une région et son climat, le milieu de vie (domicile, quartier). Tous ces éléments sont considérés dans la compréhension d’une maladie et de son développement et dans l’élaboration d’un plan de traitement.

Traitement d'acupuncture traditionelle à l'aiguille effectuée dans le dos d'une jeune femme

L’acupuncture, en termes de science d’aujourd’hui

En termes scientifiques, on peut dire que l’insertion d’aiguilles cause des micros lésions aux sites d’insertion, provoquant une réaction immunitaire rapide et locale. Des cellules du système immunitaire sont produites, permettant ainsi la guérison et la réduction de la douleur.

Il est à noter que l’insertion d’aiguilles cause généralement très peu de douleur mais les sensations peuvent varier d’une technique à l’autre et selon le niveau de tension de votre corps au moment du traitement.

Être en santé, en termes d’équilibre énergétique

En médecine traditionnelle chinoise, lorsque le corps et l’esprit sont en santé, il y a un équilibre des énergies permettant à l’organisme de se maintenir et de s’adapter. Cet équilibre, appelé énergie correcte (ZhèngQì) permet la bonne circulation et le maintien de l’état d’homéostasie.

Lorsque l’organisme est affaibli, ses capacités de régulation et d’adaptation sont diminuées et ne suffisent plus à se défendre contre les facteurs pathogènes appelés énergies perverses (XiéQì). C’est ce déséquilibre qui va mener au développement d’une maladie.

Le déséquilibre peut être le résultat d’un agent pathogène beaucoup trop fort par rapport à l’énergie correcte mais il est à noter que le simple vieillissement du corps cause, en soi, un affaiblissement de l’organisme.

Statue miniature du corps humain placée devant une bibliothèque remplies de livres portant sur l'acupuncture, le corps humain et la santé

La prévention de la maladie telle qu’expliquée par la médecine traditionnelle chinoise

Entretenir la vitalité de l’organisme en maintenant une bonne hygiène de vie par l’alimentation, des activités physiques, la qualité et quantité du sommeil, etc., est un principe fondamental de la médecine traditionnelle chinoise. Lorsque l’énergie correcte est maintenue, le corps a une meilleure capacité d’adaptation et d’auto-défense envers les agents pathogènes.

Il peut toutefois être difficile de maintenir un état de santé optimal. En plus des maladies (simples ou complexes, ponctuelles ou chroniques), il y a tous les petits évènements de la vie quotidienne qui, lorsqu’on ne s’en occupe pas rapidement peuvent s’aggraver. Une entorse, un problème digestif, des inquiétudes causant de l’insomnie ou de migraines, des règles très abondantes, etc. sont tous des problèmes qui, sans soins, pourraient se compliquer.

De plus, il faut savoir que l’apparition d’un symptôme ou d’un problème de santé indique que le corps a atteint son maximum de capacité d’adaptation à un déséquilibre amorcé depuis un certain temps. C’est sur ce fondement qu’est établi le principe des traitements d’acupuncture préventifs. Il s’agit, tout au long de l’année, de consulter à quelques reprises, afin de rétablir tout déséquilibre qui aurait débuté.

Survol des problématiques traitées en acupuncture

L’acupuncture est efficace pour traiter les symptômes de plusieurs problématiques de santé physique et de santé mentale. Ci-dessous, vous trouverez les grandes lignes pour l’ensemble des conditions traitées. Sous l’onglet Mes champs d’intérêts de traitements à la page Mon approche, vous trouverez plus d’informations sur les problèmes pour lesquels j’ai une spécialité.

L’acupuncture pour traiter les problèmes émotionnels

L’acupuncture est efficace dans la réduction des symptômes en lien avec les troubles anxieux (palpitations, sensation d’étranglement, insomnie, pensées obsessives, etc.); la dépression (tristesse, perte de motivation ou d’appétit, fatigue excessive, insomnie, etc.); l’état de stress post-traumatique (palpitations cardiaques, tremblements, transpirations excessives, pensées incontrôlables, etc.).

L’acupuncture pour traiter les problèmes émotionnels

L’acupuncture est efficace dans la réduction des symptômes en lien avec les troubles anxieux (palpitations, sensation d’étranglement, insomnie, pensées obsessives, etc.); la dépression (tristesse, perte de motivation ou d’appétit, fatigue excessive, insomnie, etc.); l’état de stress post-traumatique (palpitations cardiaques, tremblements, transpirations excessives, pensées incontrôlables, etc.).

*Il est important de consulter un·e ou une psychologue, un·e psychothérapeute ou un·e psychiatre si votre santé mentale le requiert. Il me fera plaisir d’en discuter avec vous et de vous guider vers une ressource appropriée à vos besoins. L’acupuncture pourra accompagner votre démarche de psychothérapie.

Icone de verre de vin et d'une cigarette

L’acupuncture pour traiter les dépendances

L’acupuncture est efficace dans le traitement des symptômes de sevrage lors de désintoxications de substances tels que la cigarette, l’alcool, la nourriture (par exemple, le sucre, ou plus généralement, la consommation excessive de nourriture), le cannabis et autres drogues.

L’acupuncture pour traiter les problèmes de peau

L’acupuncture est efficace pour soulager les maladies de peau fréquentes telles que l’acné, le psoriasis et l’eczéma; ainsi que les symptômes de la réactivation du virus de la varicelle (zona) et les réactions inflammatoires comme dans le cas de l’urticaire.

L’acupuncture dans le traitement des syndromes

L’acupuncture peut aider à réduire les symptômes en lien avec le syndrome de fatigue chronique; le syndrome du côlon irritable; le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK); le syndrome du canal carpien; le syndrome de Raynaud, etc.

L’acupuncture pour traiter les problèmes de digestion

L’acupuncture permet de réduire les reflux gastriques; les ulcères d’estomac; les hoquets ou vomissements chroniques; les problèmes intestinaux tels que la constipation, la diarrhée et les ballonnements; les hémorroïdes; à prévenir la formation de pierres à la vésicule biliaire, etc.

L’acupuncture dans le traitement des problèmes de circulation

L’acupuncture peut aider à réduire les enflures (tuméfactions) et l’œdème; à accroitre la circulation aux doigts et aux orteils (maladie de Raynaud); à stabiliser la tension artérielle (hypertension ou hypotension); à réduire les engourdissements et fourmillements; à réduire les douleurs causées par la dégradation des nerfs périphériques (neuropathie périphérique); à réduire les symptômes de paralysie faciale de Bell, etc.

L’acupuncture dans le traitement des problèmes gynécologiques

L’acupuncture est efficace pour traiter :

L’acupuncture pour traiter les allergies

Les allergies saisonnières (le pollen des arbres ou de l’herbe à poux, le foin, etc.); différents types d’allergies ne mettant pas la vie en danger, telles aux acariens, à la poussière, etc.

L’acupuncture pour traiter les douleurs

L’acupuncture peut aider à réduire les douleurs de tensions au cou, aux épaules, au dos, etc.; les douleurs aux muscles et les crampes musculaires, qu’elles soient causées par l’activité physique ou par un traumatisme (accident); les douleurs aux articulations causées par l’arthrite, l’arthrose, etc.; le mal de tête et les migraines.

L’acupuncture dans le traitement des affections respiratoires

L’acupuncture est efficace pour réduire les symptômes du rhume et de la grippe (frissons, maux de gorge, éternuements, toux, courbatures, maux de tête, transpirations, etc.); de l’asthme; des sinusites et rhinites; des bronchites et de l’emphysème, etc.

Demandez un rendez-vous dès aujourd’hui

Vous ne vous sentez-pas bien? Contactez-moi pour prendre rendez-vous ou me poser des questions.

Demandez un rendez-vous dès aujourd’hui

Vous ne vous sentez-pas bien? Contactez-moi pour prendre rendez-vous ou me poser des questions.

Loi sur l’acupuncture et règlementation au Québec

L’ordre des acupuncteurs du Québec

Logo de l'ordre des acupuncteurs du Québec

La pratique de l’acupuncture est règlementée au Québec par la Loi sur l’acupuncture dont l’entrée en vigueur date de 1995. Les acupuncteurs et acupunctrices sont encadré·es par l’Ordre des acupuncteurs du Québec (OAQ), organisme qui octroie et renouvelle les permis de pratique annuellement le 1er avril et dont la mission est la protection du public. Tous les acupuncteurs du Québec sont tenus de faire partis de l’Ordre.

La loi sur l’acupuncture encadre, par exemple, l’usage et la disposition des aiguilles. L’emploi d’aiguilles stériles à usage unique est obligatoire et elles doivent être jetées par la suite dans des contenants à déchets biomédicaux remis à une institution autorisée (hôpitaux, pharmacies).

Pour tous renseignements concernant la pratique de l’acupuncture au Québec, vous pouvez consulter le site de l’Ordre des Acupuncteurs du Québec : https://www.o-a-q.org/fr/Accueil.aspx

Vous pourrez également vérifier le droit d’exercice de tous les acupuncteurs du Québec, incluant le mien (A-048-14), sous l’onglet « Trouver un acupuncteur » du site de l’OAQ : https://www.o-a-q.org/fr/Trouver-un-acupuncteur.aspx

L’association des acupuncteurs du Québec

Logo de l'association des acupuncteurs du Québec

L’association des acupuncteurs du Québec (AAQ) est un organisme sans but lucratif qui est administré par ses membres et dont la mission comporte deux principaux volets:

  1. La promotion de l’acupuncture et de la médecine traditionnelle Chinoise (MTC) au Québec
  2. Défendre les intérêts professionnels et socio-économiques de la profession.

L’association des acupuncteurs du Québec possède un registre de ses membres, mais il n’est pas obligatoire d’en faire partie.

Marie-Andrée Saint-Pierre traitant une patiente à l'aide de ventouse thérapeutiques et portant des lunettes de sécurité, un masque et un sarreau

Quelques terminologies Québécoises sur l’acupuncture

L’usage du mot acupuncture ou celui d’acuponcture

Du latin acupunctura, constitué de acus (aiguille) et punctura (piqûre) le mot acupuncture et ses dérivés – acupuncteur, acupunctrice – est plus couramment utilisé dans les pays francophones. Toutefois, la forme « acuponcture » est aussi correcte et, au Québec, approuvée par l’Office québécois de la langue française. On peut ainsi retrouver le mot acuponcture et ses dérivés – acuponcteur, acuponctrice – dans les dictionnaires et textes.

Au féminin, est-ce acupuncteure ou acupunctrice?

Selon l’office de la langue française, la féminisation de certains noms masculins permet la création de nouveaux mots par le simple ajout du « e » au nom masculin. Pour certains autres noms, il est permis d’utiliser concurremment les terminaisons –euse et –trice, tout en privilégiant la terminaison –trice.

Cependant, dans le cas de la féminisation du nom acupuncteur, comme ce l’est pour d’autres professions, il a été décidé qu’il ne serait permis d’utiliser que la terminaison –trice, le terme acupuncteure n’ayant pas été retenu.

J’ai toutefois choisi de faire personnellement l’usage du titre acupuncteure tout en utilisant plus généralement celui d’acupunctrice et en reconnaissant l’accro que cela peut représenter à la langue française.

Assurances collectives privées et impôts Provincial et Fédéral

Les reçus émis sont conformes aux exigences des assureurs et gouvernements.

Au Québec, plusieurs fournisseurs d’assurances collectives privées remboursent les soins reçus en acupuncture. Informez-vous auprès de votre employeur ou de votre assureur.

De plus, au Québec les coûts des traitements d’acupuncture sont déductibles d’impôts tant au niveau Provincial qu’au niveau Fédéral et sont exemptés de taxes.